Les Bases du Vinyasa - Fiche pratique : Bandhas

Yoga Anatomie : Brève introduction sur les Bandhas


On distingue 3 centres ou verrous énergétiques en Yoga (Maha Bhanda). Voici un article pour vous permettre de comprendre pourquoi le sprofs de yoga insistent tant sur l'une des bases fondamentale de la pratique posturale de yoga, et à instaurer dans votre vie de tous les jours !



On utilisera lors de nos séances principalement les deux situés dans la partie abdominale.

Mulabhanda et Uddiyanabhanda.


Bhanda = Verrou, action de lier




Image tirée du support de formation à l'institut de Gasquet


Verrous énergétiques : le but est de conserver le Prana (énergie vitale) dans le corps, renforcer les muscles et sécuriser les asanas (postures). En soi, stimuler la vitalité et tonicité du corps physique et énergétique !



MULABHANDA



La sangle pelvienne (anus-périnée) correspond à Mulabandha. On peut comprendre en détail la planche anatomique ci-dessous, action de stimuler les sphincters.



La stimulation de la zone pelvienne prévient des tensions (lombalgie) ou d'un relâchement excessif (fuite urinaire). Sur le plan énergétique, assure la circulation de l'énergie vitale comme la plante de pieds agissant sur le retour veineux et évite la fuite énergétique vers le bas. Reconnecte avec la racine (Mula = racine en sanskrit), ancrage et connexion à la Terre !






UDDIYANABHANDA


La sangle abdominale profonde (nombril absorbé à l’intérieur du ventre) est le groupe de muscle associé à Uddyanabandha. Avec la pratique du Yoga asana (des postures) on s’intéresse à stimuler les muscles en rose et rouge du schéma !


Étirer et renforcer le psoas, et les obliques, les grands droits (tablettes de chocolat) sont juste là pour la déco ! Les petits muscles profonds sont eux nécessaire à un bon maintient de l'axe vertébral.



Pour les stimuler : postures de gainage, la planche, demi-planche (genoux à terre) pour débuter, Vasisthasana en pratique intermédiaire ou encore Bakasana (posture du corbeau) pour un pratiquant avancé !



image tirée du livre Yoga anatomie et mouvement de Leslie Kaminoff


Il s'agit de l'action de pousser le pubis vers le nombril dans la posture du corps en mouvement ou statique. En respirant, à l'expiration, on actionne aussi Uddiyanabhanda ! Il s'agit ici de soutenir le dos dans les efforts physiques, stimuler la circulation digestive, améliorer l'élimination.


Exercice :


On peut s'entrainer en pratiquant les abdominaux hypopressifs :

- dans une posture stable debout pieds parallèles largeur bassin, ou assis en tailleur ou sur une chaise, ou allongé pieds sous les genoux largeur bassin.

- respirer normalement et relâcher le corps,

- aligner votre colonne en appuyant dans les deux pieds de manière équilibrée,

- vider votre souffle en rentrant le ventre et faire l'action d'inspiration dans aspirer d'air ! et relacher

- recommencer 2 fois, 5 fois, 10 fois,

- reposez vous en respirant normalement entre chaque série.



Avant/après avec Anaïs !

Et voici un petit avant après pour se rendre compte !






*** Avant ***

Anaïs en 2013 avec zéro bhanda actif dans Astavakrasana (la posture à 8 angles), je ne peux pas ou presque décoller du sol !






*** Après ***


Juin 2015 : où je porte mon poids grâce aux bhandas !! Trop facile !










Bonne pratique ! Temps et perséverance ! - Anaïs -

104 vues